Imprimer cet article Envoyer cet article

Auteur, élus, MSA, ils en pensent quoi ? Les jeunes qui aimaient les livres (2/2)

Elus locaux et régionaux s’étaient donnés rendez-vous pour le coup d’envoi de Biblioland et pour saluer le travail des jeunes

Aujourd’hui, les jeunes ont plutôt tendance à utiliser leurs pouces pour glisser sur leur écran de téléphone plutôt que pour tourner les pages d’un livre. Alors quand ils prennent vantent les joies de la lecture, l’initiative est saluée.

Victor Bérenguel, maire de Savines-le-Lac

« Quand les jeunes nous ont demandé d’accueillir ce festival du livre, nous avons tout de suite accepté. Je me rappelle qu’à une époque pas si lointaine, dans notre région, nous n’avions pas la télévision et le seul loisir était la lecture. Même si elle a perdu du terrain, je pense que la culture va reprendre sa place sociale dans les années à venir car rien ne vaut le doigt mouillé et la page tournée. Bravo à vous les jeunes d’avoir ce genre de projet qui bénéficie à tout le monde ! »

Corinne Phillip, référente enfance, jeunesse et famille à la MSA Alpes Vaucluse

« J’ai croisé Élisabeth Mérighi lors d’une réunion du réseau d’écoute, d’appui et d’accompagnement des parents. Je lui ai demandé si certains jeunes avaient des projets en tête et elle a évoqué l’initiative autour de la lecture. Je les ai encouragés à présenter leur idée à l’APJ. Après plusieurs réunions avec eux, ils ont pu monter un dossier. Tout est allé très vite mais je suis contente du résultat. »

Raymond Delpierre, auteur historique et de polar

« J’ai l’habitude de faire quelques festivals durant l’année car je trouve très intéressant de rencontrer les gens qui lisent. En général, on retrouve plus ce genre d’initiative dans les Bouches-du-Rhône ou dans le Var. Alors, j’ai été ravi d’avoir l’opportunité de le faire à Savines-Le-Lac. Mais j’ai été surtout surpris de l’énergie développée par ces jeunes pour mettre en place cette manifestation. Ça redonne vraiment espoir en la jeunesse. »

 

Le soir venu, après la remise des médailles en chocolat pour les meilleures nouvelles écrites par les jeunes, Biblioland change d’ambiance. Tout d’abord avec un défilé de Cosplay (l’art du déguisement en personnage souvent issus de l’univers manga) puis avec un concert de rap avec le groupe Le syndrôme de Pan.

Lire aussi

Le masque, le tuba et la plume. Biblioland, c’est quoi ? Retour sur cette action autour de la lecture menée par des jeunes.

Jérémy Lemière

Comments are closed.