Parents mode d’emploi Parents mode d'emploi (1/6)

© Téo Lannié/CCMSA Image

Les besoins des familles sont multiples et évoluent. Dans le cadre de sa politique familiale et de l’appui à la fonction parentale, la MSA participe au déploiement des dispositifs nationaux destinés à établir ou rétablir une communication constructive, et à favoriser le développement et la socialisation de l’enfant.

Lire la suite

« Pour que l’enfant ne soit pas le perdant » Parents mode d'emploi (2/6)

© Téo Lannié

Direction les Pyrénées-Atlantiques, où l’association AERM 64 accompagne des familles en conflit, à travers un espace de rencontre et des services de médiation familiale. Deux tructures, différentes problématiques : renouer le dialogue avec son enfant et vivre sa parentalité après la séparation.

Lire la suite

Devenir père et mère Parents mode d'emploi (3/6)

Le 27 octobre 2017, le Reaap 18 organise un grand jeu familial sur les traces de Jack O’Lantern, à Ineuil. L’action réunit une soixantaine de personnes. ©Reaap 18

Aux dernières nouvelles, les MSA sont toujours bien présentes dans les comités de pilotage départementaux, et de plus en plus dans la réalisation d’actions locales sur les territoires ruraux au titre des réseaux d’écoute, d’appui et d’accompagnement des parents qu’elles contribuent à financer. Exemple avec la MSA Beauce Coeur de Loire.

Lire la suite

À l’école des parents d’adolescents Parents mode d'emploi (6/6)

Entre les participantes et les animatrices, bienveillance et non-jugement sont la règle. ©Alexandre Roger / Le Bimsa.

Les ateliers « parents d’ados », organisés pour la première fois en Argonne dans le cadre du projet « mieux vivre ensemble » auquel participe la MSA Marne Ardennes Meuse, donnent aux parents des outils simples et efficaces pour renouer le dialogue avec leurs adolescents. 

Lire la suite

Pour un paysage plus sûr Pour un paysage plus sûr (1/7)

Ouvrier du secteur jardins espaces verts - © Sylvain Cambon/CCMSA Image

© Sylvain Cambon/CCMSA Image

Associés aux partenaires sociaux, les spécialistes de la santé-sécurité au travail de la MSA cherchent à améliorer la qualité de vie en entreprises de jardins et espaces verts. Ils agissent notamment pour la prévention du risque chimique, des addictions, des chutes de hauteur… Et, pour accueillir les nouveaux salariés dans un secteur qui recrute, un guide a été conçu. Tour d’horizon.

Lire la suite

Heureux comme un jardinier Pour un paysage plus sûr (2/7)

Le service santé-sécurité au travail de la MSA Portes de Bretagne a organisé en janvier deux colloques sur la qualité de vie au travail, l’un à Saint-Grégoire, en Ille-et-Vilaine, et l’autre à Auray, dans le Morbihan. Retour sur la journée du 24 janvier, à Auray.

Lire la suite

Addictions : questionner le travail Pour un paysage plus sûr (3/7)

Le forum sur les addictions a suscité l’intérêt des professionnels des entreprises du paysage et des espaces verts de la région. © Eve Dusaussoy/Le Bimsa

À la MSA Île-de-France, un groupe de travail se mobilise sur le sujet des addictions au travail depuis un an. Le 25 janvier, une trentaine de directeurs d’entreprise d’espace verts de la région ont assisté au forum « Addictions, qualité de vie au travail et performance en jardins – espaces verts ».

Lire la suite

Un métier encore très masculin Pour un paysage plus sûr (4/7)

Le métier de paysagiste recouvre les activités de prestations de services divers, telles que la réalisation et l’aménagement de parcs, de jardins et de terrains de sport, la réalisation de systèmes d’arrosage, la conception de décors, l’entretien des aménagements intérieurs, l’élagage et le reboisement. Les paysagistes relèvent de la seule compétence de la MSA en termes d’affiliation.

Emplois.

Le secteur paysagiste¹ totalise plus de 94 100 emplois salariés et non salariés agricoles, dont 11 % de femmes. L’âge moyen des salariés, relativement bas, est de 33 ans. Il s’explique par le poids important des apprentis, qui représentent 14 % des emplois. Hors apprentis, l’âge moyen est de 35 ans.

Contrat.

La proportion de contrats à durée indéterminée (CDI) s’élève à 49 %. Les contrats à temps partiel représentent 6 % de ceux à durée déterminée (CDD) et 11 % des CDI.

Entreprises.

Les entreprises paysagistes affiliées au régime agricole sont au nombre de 29 700 et 54 % d’entre elles emploient au moins un salarié. 4 % sont dirigées par des femmes. L’âge moyen des chefs d’entreprise est de 43 ans.

Salaire.

Le salaire horaire moyen brut annuel des salariés paysagistes hors apprentis s’établit à 12,50 euros. À titre de comparaison, le Smic brut horaire est de 9,61 euros. Le poids non négligeable des contrats d’apprentissage dans le secteur paysagiste privé, qui est de 15 %, influence le niveau du salaire moyen général.

Esat.

2 900 personnes en situation de handicap sont employées dans des établissements et services d’aide par le travail (Esat). Elles ne disposent pas d’un contrat de travail stricto sensu, mais d’un contrat de soutien et d’aide par le travail. 

(1) Données 2015.

 

 

Lire aussi

Pour un paysage plus sûr. Sommaire de notre dossier.

Heureux comme un jardinier. Le service santé-sécurité au travail de la MSA Portes de Bretagne a organisé en janvier deux colloques sur la qualité de vie au travail, l’un à Saint-Grégoire, en Ille-et-Vilaine, et l’autre à Auray, dans le Morbihan. Retour sur la journée du 24 janvier à Auray.

Addictions : questionner le travail. À la MSA Île-de-France, un groupe de travail se mobilise sur le sujet des addictions au travail depuis un an. Le 25 janvier, une trentaine de directeurs d’entreprise d’espace verts de la région ont assisté au forum « Addictions, qualité de vie au travail et performance en jardins – espaces verts ».

Objectif prévention. Avec le plan santé-sécurité au travail 2016-2020, la convention nationale d’objectifs de prévention est la colonne vertébrale d’un dispositif de prévention des risques professionnels en jardins et espaces verts, qui vise avant tout à sensibiliser tous les acteurs de la filière pour réduire les risques.

Un guide pour les p’tits nouveaux. Le secteur a le vent en poupe. Il recrute à tour de bras. Le guide d’accueil du salarié en entreprises de jardins et espaces verts a été conçu pour donner aux p’tits nouveaux les clefs pour durer dans ce métier, en misant sur la prévention et la sécurité.

Un accord bien cadré. Depuis le 1er janvier, la gestion des remboursements de la part complémentaire des dépenses de santé des cadres et des techniciens/agents de maîtrise du paysage est assurée par une seule caisse : la MSA d’Alsace. Une première.