17 années de médiation en MSA : un bilan positif

Le médiateur de la MSA, Roland Baud, lors de l'assemblée générale de la CCMSA, le 22 juin 2017. © Luc Pérénom/CCMSA Image.

Le médiateur de la MSA, Roland Baud, lors de l’assemblée générale de la CCMSA, le 22 juin 2017. © Luc Pérénom/CCMSA Image.

Le médiateur de la MSA, personnalité neutre et indépendante, a pour mission de chercher à résoudre les litiges entre les adhérents du régime agricole et leur caisse. Créé en 2000, le service proposé vient de faire l’objet d’un bilan, à partir des réponses à un questionnaire envoyé aux caisses. Si leur appréciation est globalement satisfaisante, cet état des lieux approfondi va servir à adapter, voire améliorer, le service rendu aux assurés. Précisions.

Lire la suite

L’agriculture au féminin

Femme travaillant dans l'horticulture

© Franck Beloncle/CCMSA Image

Les femmes sont sur tous les fronts en agriculture. En 2015, la population active féminine comprend 111 800 chefs d’exploitation ou d’entreprise, 28 500 collaboratrices d’exploitation et 387 000 salariées dans la production agricole, soit plus d’un demi-million de personnes, selon les données de l’observatoire économique et social de la MSA.

Lire la suite

Chiffres clés de l’emploi salarié agricole

Les chiffres clés de l'emploi salarié agricole.

En 2015, le volume d’emplois saisonniers, mesuré en heures de travail, s’est accru de 2 %. © Sylvain Cambon/CCMSA Image.

En avril 2017, l’observatoire économique et social de la CCMSA a fait paraître une synthèse, « Bilan 2015 : l’emploi des salariés agricoles orienté à la baisse ». En voici les principaux éléments.

Les secteurs

L’activité des exploitations et des entreprises agricoles affiliées au régime agricole se répartit en quatre grands secteurs : la production agricole, les industries de transformation agro-alimentaire, le secteur tertiaire (banque, assurance et services à l’agriculture) et les autres activités (paysagistes, centres équestres, artisans ruraux…).

Lire la suite

Radiographie des chefs d’exploitation et d’entreprise agricoles

Radiographie des chefs d'exploitation et d'entreprise agricoles.

Au 1er janvier 2016, en France métropolitaine, l’effectif des chefs d’exploitation ou d’entreprise agricoles a diminué de 1,2 % par rapport au 1er janvier 2015. © Sylvain Cambon/CCMSA Image.

Le recul démographique des chefs d’exploitation ou d’entreprise agricoles s’est poursuivi en 2016, tandis que les revenus agricoles ont de nouveau été en forte baisse.

La démographie

Au 1er janvier 2016, en France métropolitaine, 461 803 chefs d’exploitation ou d’entreprise agricoles ont cotisé à la MSA, ce qui a représenté un effectif en diminution de 1,2 % par rapport au 1er janvier 2015, indique l’observatoire économique et social de la MSA.

Lire la suite

Près de 4 800 TMS reconnus en maladie professionnelle

TMS viticulture - Les affections péri-articulaires constituent près de 90 % des TMS reconnus en maladies professionnelles pour les affiliés au régime agricole en 2014. © Rostislav Sedlacek Istockphoto/CCMSA Image.

Les affections péri-articulaires constituent près de 90 % des TMS reconnus en maladies professionnelles pour les affiliés au régime agricole en 2014. © Rostislav Sedlacek Istockphoto/CCMSA Image.

Avec près de 4 800 cas en 2014, les troubles musculo-squelettiques constituent la première cause des maladies professionnelles reconnues en agriculture.

Lire la suite

Audition des ados : attention danger

DEUX JEUNES FILLES ECOUTENT DE LA MUSIQUE AVEC LES ECOUTEURS.

D’après une étude réalisée sur un panel de 1 202 individus âgés de 15 ans et plus, les résultats de cette nouvelle enquête Ifop- Journée nationale de l’audition (JNA) sont alarmants pour la santé auditive des ados. © Sylvain Cambon/ CCMSA Image

« Le smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? ». L’étude de l’Ifop, dévoilée par l’association JNA, à l’occasion de la 20e journée de nationale de l’audition organisée le 9 mars, dresse un constat alarmant pour les oreilles des ados accros au smartphone.

Lire la suite

Affection de longue durée : la demande est simplifiée

Un médecin traitant et son patient. Les règles d'admission et de prolongation des droits relatifs aux affections de longue durée ont été assouplies. © Téo Lannié/CCMSA Image.

Les règles d’admission et de prolongation des droits relatifs aux affections de longue durée ont été assouplies. © Téo Lannié/CCMSA Image.

Les procédures d’admission et de prolongation des droits relatifs aux affections de longue durée sont allégées. Avantages : la pratique des médecins est facilitée et la prise en charge des patients améliorée, notamment par un délai d’ouverture des droits raccourci.
Lire la suite