Imprimer cet article Envoyer cet article

C’est la tournée des caddies ! Le milieu associatif rural fourmille d'idées (3/6)

une dame reçoit des livres

© Générations Mouvement

Se mettre les pieds sous la table et dévorer des livres : c’est le service de portage à domicile que propose l’amicale des clubs Générations Mouvement du canton de Mugron, dans Les Landes, en partenariat avec la médiathèque intercommunale, aux personnes qui ne sortent plus de chez elles.Une belle initiative primée dans la thématique « culture et intergénérationnel ».

Et si tu ne viens pas au livre, le livre ira à toi. C’est peut-être en se souvenant de cette fameuse réplique extraite du Bossu de Paul Féval, que les artisans du « Livre à domicile » ont eu cette fulgurance qui consiste tout bonnement à faire porter des bouquins auprès de personnes isolées ne pouvant plus se déplacer. « Tu as une médiathèque qui compte quelque 950 adhérents, moi un réseau de 1 100 personnes. »

C’est ainsi que Gérard Boissel, président de la fédération Générations Mouvement des Landes et de l’amicale des clubs du canton de Mugron, se souvient de ses premiers échanges avec la responsable de la médiathèque intercommunale. Le constat est le suivant : 25 % des habitants du canton ont plus de 65 ans et seulement 9 % sont inscrits à la médiathèque.

Variés et imprimés en gros caractères

C’est ainsi que l’idée de « faire un truc ensemble » naît il y a six ans. « Nous avons élaboré ce projet avec des agents de la médiathèque et des membres du bureau de l’amicale des clubs Générations Mouvement de Mugron », poursuit Gérard Boissel. Le principe, simple, fait appel à la solidarité et génère du lien social.

Dans chaque club, deux bénévoles s’engagent dans le portage de livres. Ils deviennent des référents médiathèque qui met à leur disposition des caddies remplis de 25 livres et d’un catalogue. Ces derniers sont imprimés en gros caractères et proposent une variété de genres littéraires. Des loupes sont également mises à disposition des déficients visuels. Aujourd’hui, onze clubs participent à l’initiative, soit 22 bénévoles qui arpentent régulièrement la région jusqu’au domicile d’une centaine de bénéficiaires, adhérents de Générations Mouvement. Au-delà du service, on saisit d’emblée la dimension sociale que revêt un tel dispositif.

Dans leurs tournées, les bénévoles sont attendus comme le facteur du film Bienvenue chez les Ch’tis. Là, point de genièvre dans le café mais de la con-vi-via-li-té en veux-tu en voilà ! C’est l’occasion pour le visiteur ou la visiteuse de tailler le bout de gras avec son hôte. C’est aussi cet esprit partagé de rencontre amicale qui a valu à cette innovation, cette année, d’être lauréate du concours « générations actions » en faveur du lien social et de la solidarité dans la thématique « culture et intergénérationnel ».

Ce concours, mené en partenariat avec la MSA, a pour but de valoriser les actions des associations locales et des fédérations départementales de Générations Mouvement.

Des élargissements à l’étude

Il distingue l’originalité et l’innovation, notamment dans le domaine des nouvelles technologies, met en valeur les liens entre les générations, aussi bien vers les plus jeunes que vers les plus âgés, et récompense surtout les actions qui s’inscrivent dans la durée. « Le livre à domicile » répond à ces critères. Parmi ses perspectives de développement, après l’essai puis l’abandon du livre conté — nécessitant trop de manipulations complexes avec les lecteurs de CD — c’est au tour de l’audiolecteur de faire ses preuves. Un matériel spécialement conçu pour les aveugles ou les déficients visuels est en phase d’expérimentation sur le canton.

Et sur le périmètre, les choses ne sauraient pas tarder à évoluer. La nouvelle communauté de communes Terres de Chalosse (regroupant celles des Pays de Montfort-en-Chalosse et de Mugron) souhaiterait que le service s’ouvre à tous et plus seulement aux seuls adhérents de Générations Mouvement. Par ailleurs, l’élargissement du portage au canton de Montfort-sur-Chalosse, qui compte 12 000 habitants environ, est à l’étude. L’initiative a déjà des émules à Saint-Perdon et Aire-sur-l’Adour. Des discussions sont actuellement en cours pour expérimenter le dispositif dans le canton de Roquefort. Une descendance qui prouve, s’il le fallait encore, que cette idée n’a pas fini de faire florès.

 

Lire aussi

Lien social et solidarité. Sommaire de notre dossier.

Leur pain quotidien. L’ambition du dépôt de pain de Givardon était d’apporter un vrai service à la population. Au-delà de son succès, il a permis de recréer du lien social dans cette commune isolée du Cher.

« Générations actions ». Le concours « générations actions en faveur du lien social et de la solidarité » valorise des initiatives originales, dynamiques et innovantes portées par les associations locales et/ou les fédérations.

Redynamiser la vie sociale. Les douze initiatives sélectionnées dans le cadre du concours concernent différents domaines. Exemples de projets particulièrement remarqués.

Plus jamais seuls. Pour faire face à l’isolement des seniors, l’équipe de bénévole de « Rendez-vous chez vous » prend le temps d’un café, d’une balade ou tout simplement d’une discussion, pour égayer le quotidien des aînés.

Franck Rozé

Comments are closed.