Imprimer cet article Envoyer cet article

Conforter le poids des positions de la MSA

Portrait de Michel Brault, directeur général de la CCMSA

Le numéro de décembre 2014 du Bimsa est le dernier à paraître avant le grand rendez- vous de janvier 2015 entre la MSA et l’ensemble de ses adhérents : les élections du régime qui, tous les cinq ans et pour la dix-huitième fois, vont marquer un temps fort de la vie institutionnelle en portant aux responsabilités des hommes et des femmes issus du terrain, dans chacun des trois collèges – exploitants, salariés, employeurs de main d’œuvre – pour former les structures de gouvernance de la MSA.

Une demande croissante de personnalisation

2014, qui s’achève, a donc été une année préélectorale qui a vu l’implication forte et continue du réseau MSA pour sensibiliser la population agricole et rurale, dans ses différentes composantes, à tous les enjeux qui s’attachent à faire de ces élections une réussite.

Un enjeu d’identité et de légitimité d’abord, pour préserver la double spécificité d’organisation professionnelle et d’institution mutualiste qui différencie la MSA des autres régimes de protection sociale.

Un enjeu de crédibilité ensuite, pour conforter le poids de nos positions auprès de nos tutelles et de nos partenaires, publics et privés.

Enfin et surtout, un enjeu d’entreprise performante et novatrice, capable d’assurer à ses ressortissants un service global de protection sociale, en tout point du territoire, que cela s’effectue sous une forme classique ou dématérialisée, répondant ainsi à la demande croissante de personnalisation.

Vote du 12 au 27 janvier 2015

Comme les précédents scrutins mais peut-être plus encore à l’heure où le débat sur l’avenir et le financement de la protection sociale est devenu central dans la politique économique de notre pays, l’échéance de 2015 engage à tous les niveaux la responsabilité de chacun.

Il nous incombe, par une participation aussi élevée que possible et des candidats en nombre sur tous les territoires, de donner à la MSA les moyens de ses ambitions.

C’est pourquoi la mobilisation se poursuit et rassemble délégués, administrateurs et personnels de l’Institution autour de cet objectif primordial.

Il nous reste en effet quelques courtes semaines avant le lancement de l’opération grandeur nature qui, je l’espère et veux le croire, renouvellera sans ambiguïté la confiance de la population protégée dans son régime de protection sociale.

Mais cette période s’ouvre aussi sur les fêtes de fin d’année, synonymes de partage, de convivialité et prélude à une année 2015 que je vous souhaite, ainsi qu’à vos proches, bonne et heureuse. Meilleurs vœux à tous.

--

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *