Imprimer cet article Envoyer cet article

Contrat de développement social territorialisé : l’affaire de tous Faire vivre son territoire (3/6)

 

Groupe de personnes chez un agriculteur

© Téo Lannié/CCMSA Image(s)

Accompagner vers l’autonomie plutôt que faire à la place des gens, savoir écouter et faire s’exprimer les habitants, créer des synergies et apprendre à travailler ensemble, ne surtout pas appliquer de recettes toutes faites mais innover font partie des grands principes du développement social local mis en œuvre par la MSA, notamment dans le cadre du contrat de développement social territorialisé (CDST).

La participation/mobilisation

Le CDST s’appuie sur la participation et la mobilisation des acteurs locaux (élus territoriaux et MSA, institutions, associations) et de la population elle-même, tant pour définir les besoins sociaux prioritaires à traiter et les projets d’action pour y répondre que pour conduire ces projets. Il vient soutenir et organiser les solidarités locales.

Une logique territorialisée

Le territoire de mise en oeuvre ne se définit pas par des limites administratives, il doit permettre, après une période de diagnostic servant à repérer les besoins, de spécifier le projet d’ensemble, les objectifs à atteindre et les moyens à mobiliser.

Les étapes de la démarche

Un diagnostic pour définir les besoins et les attentes, la mise en place d’actions pour y répondre, l’évaluation, la pérennisation des réalisations et de la dynamique collective.

Les principes d’action

Il s’agit d’un travail dans la durée dont la finalité n’est pas seulement la mise en place d’actions mais surtout le développement d’une dynamique locale. L’implication des habitants doit les amener à terme à développer une solidarité remobilisable pour d’autres projets et à une autonomie de prise en charge.

Les réalisations

La création de liens sociaux et le développement des solidarités, la mise en place de services dans de multiples domaines : la famille et l’enfance, la jeunesse, les personnes âgées, les loisirs, le cadre de vie, l’habitat, l’économie, l’emploi…

 

Lire aussi

ouverture de notre dossier sur le développement social local ;

reportage à Novion-Porcien, commune des Ardennes où est envisagé un éco-quartier : ce projet d’habitat groupé est expérimenté pour accompagner le développement rural et tisser du lien social, en stimulant l’activité locale ;

exemples concrets de réalisations dans le Tarn-et-Garonne, la Marne et les Deux-Sèvres, départements sur lesquels ont été mis en œuvre ces contrats ;

éclairage sur l’offre contractuelle pour le soutien aux aidants sur les territoires de vie qui visent à les accompagner davantage et à mieux organiser les réponses apportées en les inscrivant dans la durée et dans la vie des territoires ;

– lever de rideau sur le travail conjoint engagé par la MSA de la Gironde et le Pays Médoc.

--

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *