Imprimer cet article Envoyer cet article

Coulomme, toujours au top !

Dans la langueur du Béarn des Gaves, les établissements de Coulomme font preuve d’un dynamisme perpétuel, à faire tourner la tête à n’importe quel service de soins gériatriques. Le 29 septembre, l’institut a inauguré la rénovation du centre médico-social.


Les officiels se succèdent à la tribune et tous se félicitent, rendent hommage, s’étonnent même de la vitalité de l’établissement vieux de quarante quatreans. En 1973, la MSA ouvrait une maison de retraite pour les domestiques des fermes, à Sauveterre-de-Béarn. Les années passent et des bâtiments poussent autour de l’établissement originel : un foyer d’accueil médicalisé pour personnes handicapées vieillissantes, un service de soins gériatriques, un Ehpad. De nouvelles structures d’accueil, avec une attention particulière portée sur le confort des résidents, la lutte contre la perte d’autonomie, et l’accessibilité. Ouvert en 1981, le centre médico-social (CMS) avait besoin d’un  rafraîchissement.

C’est chose faite aujourd’hui avec des bâtiments à la pointe pour un accueil des personnes âgées et/ou en perte d’autonomie idéal. « Au nom de la MSA, je ressens une réelle fierté de présenter cette dernière étape d’amélioration immobilière des établissements de Coulomme, reconnaît Chantal Gonthier, présidente de la MSA Sud Aquitaine. C’est une nouvelle réponse à la problématique du vieillissement sur le territoire et c’est une preuve que, même en milieu rural, il est possible de conduire des projets importants. »

S’adapter au vieillissement

La visite des lieux confirme l’analyse de la présidente. Des petits groupes sillonnent les couloirs aux odeurs de peinture fraîche à la rencontre des résidents. Poignées de main, sourires et… jappements ! Une demi douzaine de seniors s’affairent autour de Mookie (pas le singe, mais le labrador de l’établissement), heureux de se faire coiffer mais un poil protecteur, donnant même de la voix devant les officiels : « Il apporte une vraie plus-value à l’accompagnement des seniors », explique le personnel soignant. La visite se poursuit presque instinctivement vers l’atelier pâtisserie, d’où émane une douce odeur de chocolat. Les cookies dorent pour le plus grand plaisir des résidents qui admettent autant aimer mettre la main à la patte qu’à la pâte.

Personnel, personnes âgées, tout le monde semble se plaire dans les nouveaux locaux baignés de lumière. Et c’est un objectif que le président de l’association de Coulomme, Francis Aussat, s’était fixé avec le directeur des établissements, Jonathan de Belmont : « Nous voulons donner un peu plus de dignité à ceux qui nous confient leurs faiblesses. » Le pari semble tenu, comme le confirme, Patricia Saget-Castex, présidente nationale de la fédération des Marpa : « Avec son éventail de solutions modernes et adaptées, Coulomme a su s’adapter au vieillissement de la population sur son territoire. C’est un vrai modèle parmi les établissements institutionnels de la MSA. »

L’agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine a souligné la qualité de la prise en charge globale des résidents et rappelé l’importance de s’occuper des aidants autant que des personnes âgées : « Vous avez toujours su innover. Le centre de ressources des aidants, qui ouvre avec ce CMS, est une vraie réflexion sur le futur, parce qu’au-delà de l’accueil des seniors, il faut aussi soutenir les aidants et les accompagner pour qu’ils trouvent des solutions de répit. La concrétisation de ce projet montre que notre territoire n’a rien à envier aux grandes villes. »

Fraîchement lancés dans une nouvelle expérimentation de système de maintien de l’autonomie fonctionnelle, qui axe la prise en charge des personnes âgées selon leur autonomie et non sur leur dépendance, les établissements de Coulomme sont bien décidés à rester pionnier dans l’accueil des seniors et des personnes en situation de handicap.

Jérémy Lemière

Comments are closed.