Imprimer cet article Envoyer cet article

Désert médicaux: le plan des médecins libéraux

Téo Lannié/ CCMSA Image

Alors que le gouvernement annonce un plan “anti-déserts médicaux” en septembre, la CSMF, le premier syndicat de médecins libéraux, a présenté, le 20 juillet, ses préconisations pour mettre fin aux problèmes d’accès aux soins dans certaines zones.

Pour pallier le manque de praticiens, la CSMF s’attaque d’abord à la formation en rendant notamment obligatoire les stages en cabinets libéraux dès les premières années d’études. Elle souhaite par ailleurs faciliter l’accès à la vie professionnelle en simplifiant les statuts médicaux intermédiaires et en développant l’exercice salarié.

Son plan prévoit de favoriser l’installation du médecin et de son conjoint, de favoriser les regroupements, de mieux organiser la continuité des soins, de développer les lieux de consultation médicale avancée ou encore d’encourager l’exercice des médecins retraités. Autre solution avancée : le développement de la télémédecine, avec une généralisation de la télésurveillance, des téléconsultations et de la télé-expertise.

Ces consultations à distance permettraient d’obtenir l’avis d’un spécialiste. Leur tarif resterait cependant inchangé.

--

Comments are closed.