• A A A
  • Imprimer cet article Envoyer cet article

    Henri Saget : « l’échelon local a un rôle prépondérant »

     Élections MSA 2015

    Henri Saget, élu du 1er collège, président de l'échelon local de Dampierre, Gendrey, Montmirey et Rochefort (Jura). MSA de Franche-Comté

    Henri Saget est élu MSA du 1er collège, président de l’échelon local de Dampierre, Gendrey, Montmirey et Rochefort (Jura).

    Rendez-vous a été pris à la Maison familiale rurale d’Amange, un établissement qui a tissé des liens avec la MSA de Franche-Comté et avec lequel Henri Saget, président de l’échelon local de Dampierre, Gendrey, Montmirey et Rochefort, travaille régulièrement : « Nous avons la chance d’avoir la MFR à proximité. Dernièrement, dans le cadre d’un stage d’initiation à l’informatique que nous avons organisé, son directeur, Rémy Maréchal, nous a prêté une salle informatique pour des séances assurées par un professeur de l’établissement. » (voir l’article sur notre site).

    S’il s’agit de son premier mandat d’élu MSA, Henri Saget s’est très vite mis dans le bain et a proposé de nombreuses initiatives à la population agricole et rurale de son territoire.

    Bien identifié sur le territoire

    C’est après son départ en retraite qu’il a franchi le pas, voulant « profiter d’une partie de mon temps libre pour m’occuper d’un organisme indispensable : la MSA. Auparavant, j’exerçais en polyculture élevage ». Contrairement à la majorité des éleveurs locaux, il n’avait pas choisi la race montbéliarde mais la simmental. Installé de père en fils à Pointre, dans le Jura, sur une ferme de 150 hectares (un de ses fils a d’ailleurs repris l’exploitation, avec une autre orientation), il a exercé diverses responsabilités, notamment dans le monde professionnel, et a présidé le syndicat départemental des éleveurs de simmental du Jura.

    En charge d’un échelon local qui couvre quatre cantons, Henri Saget estime que celui-ci « a un rôle prépondérant, surtout depuis le regroupement des MSA de la région Franche-Comté. Je commence à être connu en tant que délégué compte tenu des actions que nous avons mises en place. »

    Aujourd’hui bien identifié sur le territoire, Henri Saget précise qu’il n’est pas fréquemment sollicité pour des interrogations liées à la protection sociale. Et, si le cas se présente, « j’ai la chance d’avoir un copain de longue date, Jean-Marie Thiou, administrateur sur le secteur, avec lequel nous fonctionnons en tandem. Pour les questions administratives, j’oriente les adhérents vers lui. »

    Rester dans le coup

    Pour participer à l’animation du territoire et répondre aux besoins de la population, l’échelon local a multiplié les initiatives, avec l’appui de Véronique Bouvier, animatrice, et des équipes de la MSA : Ateliers du Bien vieillir, suivis d’une session Pac Eurêka (programme d’activation de la mémoire) car les participants avaient exprimé le souhait de poursuivre les rencontres à la suite de ces ateliers. « Il y avait une excellente ambiance au sein du groupe et des liens se sont créés entre les stagiaires. »

    Henri Saget et Véronique Bouvier, animatrice de l'échelon local MSA dans le Jura.

    Henri Saget et Véronique Bouvier, animatrice de l’échelon local MSA dans le Jura. © Gildas Bellet

    À son actif également, la constitution de trois groupes de secourisme en milieu rural, une session de recyclage pour le code de la route, une action sur la sécurité dans les exploitations agricoles. Un échelon local très dynamique, qui a de nouveaux projets. Sont maintenant envisagés une journée d’information sur les accidents de bûcheronnage et une rencontre sur le stress et le suicide en agriculture « afin d’inciter à avoir l’œil pour repérer si des gens se trouvent en difficulté. »

    Un mandat déjà bien rempli qu’Henri Saget juge « très enrichissant par les contacts qu’il procure. En construisant nos actions, nous rencontrons des personnes qui ont du recul, une réflexion sur des sujets très différents. Cela nous permet de toujours rester dans le coup. »

     

    Lire aussi

    Initiation à l’informatique

    Gildas Bellet

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *