Imprimer cet article Envoyer cet article

La ferme et ses dangers

Les enfants du centre social de Souvigny, dans l’Allier, se sont prêtés au jeu lors de la journée Sécuri’ferme organisée par la MSA Auvergne. Photos : Eve Dusaussoy/Le Bimsa

La ferme n’est pas un terrain de jeux. La MSA Auvergne n’a eu de cesse de le répéter, le 26 octobre, à Souvigny, dans l’Allier. Ses élus ont organisé un après-midi de sensibilisation aux risques sur une exploitation. Au programme : des animations pour petits et grands.

Le projet, porté par les élus de la MSA Auvergne et ses conseillers en prévention, vise à faire prendre conscience à la cinquantaine de visiteurs des dangers existants dans les fermes : chutes de hauteurs, contention de bovins, conduite d’engins agricoles, etc.

« À votre avis, quel est l’accident le plus fréquent en agriculture ? » La descente de tracteur. Gérard Dautel, responsable prévention à la MSA Auvergne, enseigne les règles élémentaires à connaître avant de monter dans un tracteur : « On s’installe sur un siège adapté ; on n’oublie pas les angles morts ; on descend du tracteur en marche arrière ».

Une réponse pour chaque risque

Philippe Bahut, conseiller en prévention, passe en revue les différents risques sur une ferme et présente un masque à ventilation assistée permettant de se protéger des agents chimiques dangereux :

 » Il faut savoir que certaines activités de la ferme, comme la préparation des bouillies, le remplissage de pulvérisateurs, le travail près des silos boudins… produisent des gaz délétères, ce qui occasionne des risques d’asphyxie ou d’intoxication. »

Les apprentis funambules s’essaient à la slackline sur fond de ballots de paille.

 

Sécuriser l’ascension d’une échelle entre deux silos, c’est possible et c’est même recommandé, notamment avec un système de coulisseau, de harnais et un point d’ancrage sur une poutre en hauteur. De quoi limiter le risque de chute, qui peut être grave.

 

 

 

 

Un petit tour en quad pour sensibiliser les enfants aux risques de cet engin tous terrains, dont les principaux facteurs d’accidents sont la vitesse et le relief.

© MSA Auvergne

Daniel Gueullet, élu MSA et président du comité technique régional de la MSA Auvergne, fait part de ses conseils sur la manipulation et la contention de bovins : “Pour limiter les accidents, il faut bien organiser son chantier, afin d’apporter le plus de fluidité possible dans les circulations.”

Quelques jours plus tôt, il a animé avec Gisèle Douet, élue elle aussi du bocage du Pays de Tronçais, une après-midi de sensibilisation auprès des enfants du centre social de Souvigny. L’occasion de découvrir les dangers domestiques qui existent à l’intérieur et à l’extérieur de l’exploitation agricole ou de la maison :

« Il y a beaucoup d’enfants des villes qui viennent pour le week-end ou les vacances dans les fermes et qui prennent cet endroit comme une aire de jeux. Nous les avons averti des dangers qu’ils peuvent y rencontrer à proximité des fosses à lisiers, des tracteurs, des enrubanneuses, des faucheuses, des animaux, etc. » « Un coup de patte, pour un gamin, c’est pleine bille en tête », complète Daniel Gueullet. « Les enfants d’agriculteurs sont tellement habitués à cet environnement qu’ils n’ont pas conscience des dangers. »

Eve Dusaussoy

Comments are closed.