Imprimer cet article Envoyer cet article

La MSA aux côtés des JA

 

Voilà une tradition bien ancrée qui voit, tous les ans, les caisses MSA s’associer à la finale des labours organisée par les JA. Jean-Marc Cazals, directeur général de la MSA Midi-Pyrénées Nord, revient, pour Le Bimsa, sur les raisons qui ont poussé la caisse à participer, une fois de plus et avec enthousiasme, à l’opération « Destination terre gourmande », cette année dans le Tarn, à Lautrec.

banderolle

Pour Jean-Marc Cazals, trois raisons essentielles ont justifié la présence de la MSA Midi-Pyrénées Nord aux côtés des JA (Jeunes agriculteurs) : « D’abord le souhait, souligne-t-il, d’apporter une dimension sociale, propre à la MSA, à une manifestation a connotation économique, dont le but vise d’abord la promotion des métiers de l’agriculture et des produits du terroir. » L’intitulé de l’opération, « Destination terre gourmande », tient, à elle seule, lieu de programme, et il y en eut pour tous les goûts, et aux quatre coins du site, du vendredi matin au dimanche soir, depuis le marché des producteurs jusqu’à la farandole des mets mitonnés par les maîtres queue régionaux. « Pour autant, les organisations professionnelles agricoles (Chambre d’Agriculture, Syndicalisme, Groupama, Crédit agricole…) ont toutes occupé le terrain et nous-mêmes, relève Jean-Marc Cazals, nous sommes éminemment impliqués dans l’accueil des enfants, avec la Maison familiale rurale (MFR) de Peyregoux, mais aussi des familles, avec l’information sur les droits sociaux, l’intergénérationnel et l’offre de services avec « Présence verte. » Le thème de la sécurité – et plus largement celui de la Prévention santé – a aussi jalonné l’opération. Une animation a même permis de se familiariser avec le maniement d’une tronçonneuse. « Nous entendions soigner l’aspect convivial, reprend le directeur général, pour qui le slogan adopté pour porter la manifestation – La MSA, attentive à chacun, solidaire avec tous – résume à lui seul l’état d’esprit. »

Une MSA "attentive à chacun, solidaire avec tous".© Bernard Gazé

Seconde raison avancée : draper la MSA d’une écharpe sociale et de modernité, à l’heure où les JA, du fait de leur jeunesse (moins de 35 ans selon leur statut) peuvent davantage la percevoir comme un organisme collecteur de cotisations que dispensateur de prestations maladie ou de retraite, dont ils ne bénéficient pas encore pleinement. « Nous voulions leur rappeler que cette sécurité sociale agricole, que les paysans ont historiquement construit eux-mêmes et pas à pas, relève de la fonction de service public, certes, mais tout autant, sinon plus, du rôle d’organisation professionnelle proche des territoires et des familles agricoles ancrées au terrain. » Double clin d’œil adressé : celui de l’AVMA, d’abord, qui offrait des séjours de vacances aux jeunes agriculteurs s’inscrivant aux services Internet ; celui de la caisse, ensuite, à travers le soutien financier aux JA prévu pour prendre en charge une partie des journées de remplacement qui leurs furent indispensables pendant les trois mois de préparation.

Une équipe soudée, pour apporter une dimension sociale à la manifestation. © Bernard Gazé

La troisième raison, relève Jean-Marc Cazals, revêt un caractère plus interne : « Le Président Jacques Bernat et tout le Conseil avec lui ont souhaité que Destination Terre gourmande offre à la MSA l’occasion de valoriser, auprès de son personnel et des élus MSA, l’ancrage du régime agricole au milieu rural. Tous, du conseil d’administration aux échelons locaux, en passant par les comités départementaux, se sont pleinement mobilisés. Quant au personnel, en dehors des équipes présentes sur le stand, ce sont plus de 120 personnes qui sont venues au cours du week-end, ce qui traduit une réelle appropriation de l’opération par l’ensemble de la collectivité de travail. »

Bernard Gazé

Lire aussi

Lautrec régale à Destination terre gourmande

--

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *