Imprimer cet article Envoyer cet article

« Le Tesa actuel sera maintenu au-delà du 1er janvier 2019 » François-Emmanuel Blanc, directeur général de la CCMSA

portrait_F_E_Blanc, directeur général CCMSA

© Patrick Maurein/CCMSA Images

Il faut savoir saisir l’instant T, le point de basculement décisif.

Les attentes des pouvoirs publics, de nos adhérents et de notre réseau sont fortes : au 1er janvier 2019, la MSA sera au rendez-vous annoncé du prélèvement à la source (PAS) et de la déclaration sociale nominative (DSN).

Une échéance à la hauteur des ambitions que nous souhaitons afficher dans le cadre de la prochaine convention d’objectifs et de gestion.

Pour honorer cette qualité de service, depuis le mois d’octobre, l’institution s’est dotée d’une task force. Ce groupe de travail temporaire se compose d’une trentaine de membres, principalement des agents de direction du réseau et de la caisse centrale. Réunis toutes les semaines, ils coordonnent des solutions techniques afin d’optimiser la qualification des outils informatiques, définissent les actions de soutien appropriées à mener auprès des équipes des caisses et en suivent l’état d’avancement dans le respect des échéances. Une communication régulière interne et externe accompagne leurs travaux.

Spécificités de l’emploi agricole

La réactivité de ce dispositif créé ex nihilo pour répondre aux besoins des adhérents, avec en première ligne les entreprises agricoles, illustre la vitalité de notre ADN : proximité, responsabilité et guichet unique. Par ailleurs, nous avons fait valoir les spécificités des employeurs agricoles de CDD de moins de trois mois, dont les travailleurs occasionnels sont employés en masse à différents moments de l’année dans de nombreux secteurs de production.

À la réunion du 29 novembre au ministère de l’Action et des Comptes publics, la MSA a présenté les objectifs et les modalités d’une solution Tesa simplifiée et adaptée pour intégrer le PAS. Le Tesa actuel, service plébiscité par les employeurs agricoles, sera maintenu au-delà du 1er janvier 2019. C’est donc avec une bonne nouvelle et des ambitions vigoureuses que je vous souhaite de passer d’excellentes fêtes de fin d’année.

--

Comments are closed.