Imprimer cet article Envoyer cet article

Particuliers employeurs : sortir du bois

© DR

La communauté de communes de l’Outre-Forêt a confié la gestion et le développement du relais de services à la personne, dans le Bas-Rhin, à MSA Services Alsace. Ce relais est un lieu d’information unique et gratuit en Alsace, destiné aux seniors, à leur famille et aux aides à domicile. Les particuliers employeurs, notamment, y trouvent toutes les ressources nécessaires.

Souvent, le particulier employeur chemine à travers une sombre forêt parsemée d’embûches. C’est pour l’aider à passer outre qu’est né il y a une petite dizaine d’années le relais de services à la personne de l’Outre-Forêt, sis à Hatten, tout au nord du Bas-Rhin, à cinq minutes du Palatinat rhénan, en Allemagne. Il est chapeauté par MSA Services.

Annouchka Chaney, crinière rousse abondante et sourire avenant, est depuis quelques mois l’animatrice et la coordinatrice de ce relais qui vient compléter le réseau des Clic, guichets uniques d’information, d’évaluation et d’accompagnement social dédiés aux personnes âgées. « Quand il s’agit d’embaucher une aide à domicile en emploi direct, entre autres, les seniors et leurs familles sont rapidement désorientés », confirme-t-elle. Le relais de services à la personne (SAP) de l’Outre-Forêt les accompagne.

Sur rendez-vous à Hatten, les mardis et jeudis, et à Soultz-sous-Forêts, les mercredis, Annouchka accueille les particuliers. Le relais procède à un recensement des structures de SAP et des aides à domicile. Il fournit des informations concernant les aides financières et l’accompagnement dans les démarches administratives. À ce titre, la structure est en lien avec la fédération des particuliers employeurs de France. Cette dernière informe et conseille le particulier employeur dans sa relation contractuelle avec un ou plusieurs salariés (convention collective, chèque emploi service, etc. : www.fepem.fr).

Faire valoir les droits à la formation

Le relais se pose également comme un lieu de ressources doté d’une documentation et d’une information actualisées. Tout un pan de son activité s’adresse aux aidants, qu’ils soient professionnels ou familiaux, ainsi qu’aux aides à domicile (aides-ménagères, assistantes de vie). Des actions collectives leur sont régulièrement proposées. Par exemple, des formations : comment accompagner une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ? Comment faire face à l’agressivité et adapter son comportement ? Comment accompagner une personne mal voyante ou mal entendante ?

Le périmètre d’activité d’Annouchka s’étend bien au-delà de celui de la communauté de communes de l’Outre-Forêt. En tant que chargée de développement pour l’association de formation Asform Alsace, qui fait partie du groupe MSA Alsace, elle prospecte les aides à domicile et les aidants professionnels en emploi direct pour les aider à faire valoir leurs droits à la formation. Gestion du stress et relaxation, préparation au certificat de sauveteur-secouriste au travail viennent compléter la liste des modules précédemment cités.

« Nous ne sommes pas là pour enregistrer un maximum d’inscriptions parmi les assistantes de vie mais bien pour accompagner les seniors, garantit l’animatrice du relais. Qu’ils n’hésitent pas à prendre contact avec nous ! » Pour ce faire, elle sait qu’il faut occuper le terrain. Se rendre visible. Le relais communique via la presse locale, les professionnels de santé, se mobilise sur les événements qui jalonnent le mois des aidants…

Ne traversons plus l’Outre-Forêt du service à la personne sans y faire escale.

Franck Rozé

Comments are closed.