Imprimer cet article Envoyer cet article

Prévenir le mal-être Prévenir le mal-être des agriculteurs (1/6)

portrait d'un agriculteur

L’agriculture, un choix de vie parfois mis à mal par les évolutions et difficultés auxquelles le métier se trouve confronté : surcharge de travail, faiblesse des revenus, pression financière, isolement géographique et social, aléas climatiques ou sanitaires, manque de reconnaissance, paperasse… Un ensemble de facteurs qui peuvent être source de mal-être et conduire à la dépression voire au suicide.

Pour prévenir les situations de fragilité et éviter aux agriculteurs de sombrer, la MSA organise le maillage du territoire, engage une forte mobilisation de ses équipes et de ses élus, propose des accompagnements personnalisés, développe le travail en partenariat. Exemples en Ariège, dans le Cher et en Bretagne.

Au sommaire de notre dossier

Oser pour aller mieux. La projection du film Oser pour aller mieux à Lavelanet, en Ariège, suivie d’échanges, met en lumière des témoignages émouvants d’exploitants du territoire.

Être sentinelles en Bretagne. Le 22 novembre, à Loudéac, les sentinelles du territoire ont échangé sur leurs expériences avec des professionnels de santé. Elles sont aujourd’hui 124 dans toute la région, souvent le premier maillon d’une chaîne de dispositifs de prévention complémentaires.

Agri’écoute renforcé. Créé en octobre 2014 par la MSA, ce service d’écoute téléphonique est accessible 24h/24 et 7j/7. Il permet à tout adhérent de dialoguer anonymement avec des psychologues cliniciens. Entre octobre 2014 et février 2018, Agri’Écoute a traité plus de 4 000 appels.

Une mobilisation nationale. Après le constat d’une surmortalité de 20 % supérieure à la moyenne nationale, la MSA lance en 2011 un plan national de prévention contre le suicide dans le monde agricole. Depuis, de nombreuses actions ont été déployées et un nouveau programme 2016-2020 élaboré.

Le malheureux destin d’Émile Poulain. Les élus de la MSA Beauce Cœur de Loire ont choisi les planches pour sensibiliser au problème du suicide en milieu rural. La compagnie Entrées de jeu a mis le sujet sous les projecteurs, dans le Cher, avec sa pièce Émile de père en fils.

 

--

Comments are closed.