Imprimer cet article Envoyer cet article

Prévention routière : tous concernés

©Alexandre Roger / Le Bimsa.

Ils n’ont pour la plupart pas encore le permis, mais cela n’empêche pas les jeunes Nordistes d’être déjà des usagers de la route et de futurs automobilistes. Simulateurs, voiture tonneau et conférence d’un accidenté de la route, la MSA Nord-Pas de Calais a sorti les grands moyens pour ses journées de sensibilisation au risque routier organisées ce printemps dans des établissements d’enseignement agricole de Dunkerque, Lomme et Hazebrouck. 

Anthony vient de brûler un feu, au guidon du simulateur d’un deux-roues motorisé. Il peut se faire du souci pour son permis probatoire. Ce sont quatre points sur six qui disparaissent.

Faustine, 17 ans, 1 m 57, 45 kilos, joue le jeu en simulant sa consommation d’alcool, « en buvant comme lors d’une soirée habituelle », précise l’animateur.
Résultat : à 23 heures, elle a déjà 1,40 g d’alcool dans le sang. La loi limite ce taux à 0,2 g pour les jeunes détenteurs du permis. 

©Alexandre Roger / Le Bimsa.

Après sa simulation de consommation de trois verres d’alcool fort, le jeu des courbes lui permet  d’estimer l’heure à laquelle elle aura éliminé l’alcool dans son sang. Bilan pour elle : interdiction de reprendre le volant avant 7 h 30 du matin.

© MSA Nord-Pas de Calais

La voiture tonneau donne un bon coup d’adrénaline aux jeunes et leur fait prendre conscience de l’efficacité de la ceinture de sécurité.

Jacques Vanbremeersch, à gauche, administrateur de la MSA Nord-Pas de Calais et élu MSA des Flandres intérieures, discute avec Bernard Meirand, intervenant sécurité routière à la Direction départementale des territoires et de la mer. Lui-même victime d’un grave accident de moto en 2014, il est venu raconter son calvaire aux jeunes.

 Fabien, pompier à Tourcoing

©Alexandre Roger / Le Bimsa.

« J’appuie, j’allonge, j’alerte. » Fabien, 33 ans, pompier à Tourcoing, est venu apprendre aux lycéens les gestes qui sauvent.

©Alexandre Roger / Le Bimsa.

Le garrot tourniquet est un geste simple qui peut sauver des vies, à condition de savoir dans quelles situations précises l’utiliser.

Le parcours lunettes, alcool et drogues fait tourner la tête, en simulant parfaitement l’ingestion de substances psychotropes. Attention à la chute !

 

Alexandre Roger

Comments are closed.