Imprimer cet article Envoyer cet article

« Réenchanter la vieillesse »

Portes de Bretagne

Éliane Le Morzadec, administratrice de la MSA Portes de Bretagne, est intervenue en début de journée. – © MSA Portes de Bretagne

Une centaine de personnes s’est réunie le 5 décembre à Cléguérec, dans le Morbihan, pour le lancement de la charte Seniors et solidaires, entre Blavet et Scorff, sur les territoires de Pontivy et Roi Morvan Communautés.

Signée le 22 juin, cette démarche participative visant à l’amélioration des conditions de vie des seniors et la lutte contre l’isolement est portée par la MSA Portes de Bretagne, l’association Pondi Clic, la Carsat Bretagne, Pontivy Communauté, Roi Morvan Communauté et l’animation territoire de santé du Pays centre Ouest Bretagne (COB).

L’assemblée était constituée d’élus locaux, de professionnels des institutions (dont la CAF et le Conseil départemental), de bénévoles et d’habitants.

Après les différents discours, Michel Billé, sociologue, a partagé avec le public son approche positive du vieillissement. Il lutte contre les idées reçues selon lesquelles la vieillesse serait une maladie à éradiquer. « Il faut réenchanter la vieillesse, ne pas renoncer mais apprendre à réagir et remanier le rapport avec ce que l’on perd. Le regard sur la vieillesse peut redevenir positif, profondément dynamique et vivant. »

Michel Billé, sociologue, est spécialisé dans les questions relatives à la vieillesse et au handicap. – © MSA Portes de Bretagne

À l’issue de la conférence, les participants ont rejoint les espaces dédiés aux différentes thématiques de la charte avant de s’inscrire aux groupes de travail correspondants, qui démarrent en janvier 2019 (Senior et citoyen, l’affaire de tous ; Senior et bien chez soi, l’affaire de tous ; Senior et acteur de sa santé, l’affaire de tous). La solidarité de proximité, le bien vieillir, les liens intergénérationnels et l’accès aux services de santé et aux droits y sont particulièrement mis en avant.

Cet évènement a permis de présenter le diagnostic de territoire réalisé en 2018 et de fédérer l’implication des habitants et des acteurs locaux. Un plan d’actions pourra ensuite être défini grâce aux résultats des groupes de travail.

--

Comments are closed.