Imprimer cet article Envoyer cet article

Tom s’installe, et vous ?

Alpes du Nord

Le 28 janvier, la salle des fêtes de Dolomieu, en Isère, a fait salle comble. 250 spectateurs ont assisté à la première de « Tom s’installe », pièce de théâtre proposée par la MSA Alpes du Nord et ses partenaires, la chambre d’agriculture et les Jeunes agriculteurs.

Tom, un agriculteur de 22 ans au look hipster, porte un regard original sur son métier, avec des idées nouvelles qui dépoussièrent l’image traditionnelle de la profession. Pendant deux heures, le public a ri et s’est ému de redécouvrir l’agriculture sous un angle positif et optimiste. Avec Sarah, son associée, et Albine, éleveuse comme eux, Tom raconte leur métier, leurs passions, leur quotidien, leurs craintes et leurs fiertés. Drôle et remplie de tendresse, la pièce est écrite et mise en scène par Jean-Pierre George, d’« En Compagnie des Oliviers », et destinée avant tout aux exploitants et aux élèves des établissements agricoles.

Elle a été réalisée à partir d’interviews d’agriculteurs de l’Isère, de la Savoie et de la Haute-Savoie. Ces témoignages, mobilisés par les travailleurs sociaux MSA, réunissent des jeunes en formation ou récemment installés, et des plus anciens. De nombreux sujets ont été abordés pour construire le scénario, comme le dialogue et l’entraide entre les générations, les transformations qui s’opèrent dans la vie privée et professionnelles, la pression au quotidien, les évolutions à venir… Cette soirée a été l’occasion pour Thierry Girard, premier vice-président de la MSA Alpes du Nord, de rappeler que « oui, l’agriculture a un avenir et il faut qu’il y ait des installations, des jeunes qui espèrent et qui pensent que leur carrière professionnelle peut se construire autour de ce beau métier ».

En 2017, 494 chefs d’exploitation ou d’entreprise agricoles se sont installés dans les Alpes du Nord. Le taux de maintien des nouveaux installés en agriculture à six ans est supérieur à 80 %. Un bon chiffre si on le rapproche des 50 % toutes activités confondues. Plusieurs actions sont en effet mises en place sur le territoire en ce sens, comme un accompagnement renforcé (par la MSA, la chambre d’agriculture…), une obligation de formation pour bénéficier de la dotation jeune agriculteur ou encore des formations agricoles spécifiques. Des actions de proximités qui participe au maintien d’un lien fort entre la MSA, ses adhérents et les territoires.

 

--

Comments are closed.