Imprimer cet article Envoyer cet article

Un contrat de prévention avec l’Esat de Nonères

Sud Aquitaine

Signature du contrat de prévention par Sandrine Aribaud, directrice des Jardins de Nonères et Thierry Mauhourat, directeur général de la MSA Sud Aquitaine, en présence de Chantal Gonthier, présidente de la MSA Sud Aquitaine, Daniel Salhorgne, président du comité de protection sociale des salariés agricoles de la MSA Sud Aquitaine, Magali Valiorgue, conseillère départementale, Julien LE Baillif et Dominique Goalard, respectivement responsable d’exploitation et mécanicien des Jardins de Nonères.

Signature du contrat de prévention par Sandrine Aribaud, directrice des Jardins de Nonères et Thierry Mauhourat, directeur général de la MSA Sud Aquitaine, en présence de Chantal Gonthier, présidente de la MSA Sud Aquitaine, Daniel Salhorgne, président du comité de protection sociale des salariés agricoles de la MSA Sud Aquitaine, Magali Valiorgue, conseillère départementale, Julien Le Baillif et Dominique Goalard, respectivement responsable d’exploitation et mécanicien des Jardins de Nonères. © MSA Sud Aquitaine

Les représentants de l’Esat (établissement et service d’aide par le travail) de Nonères, du Conseil départemental des Landes et de la MSA Sud Aquitaine étaient réunis le vendredi 5 octobre dernier pour la signature d’un contrat de prévention.

L’Esat de Nonères est une entreprise adaptée dépendant du Conseil départemental des Landes. Il accueille des travailleurs handicapés orientés par la Maison landaise des personnes handicapées (MLPH) dans l’objectif d’une insertion sociale et professionnelle. L’établissement propose des activités de maraîchage biologique, d’entretien de jardins et d’espaces verts ainsi que de reliure et prestations de services. En 2017, il employait 40 personnes, soit 33 équivalents temps plein (ETP).

Des aménagements ciblés

Planifié sur 3 ans (du 1er juin 2018 au 31 mai 2021), ce contrat de prévention prévoit :

  • l’achat de matériel : matériel électrique moins bruyant et sans dégagement de vapeurs nocives permettant aussi à l’entreprise de s’inscrire dans une démarche de transition énergétique ;
  • de la formation avec la mise en place d’un atelier yoga pour améliorer la santé physique et mentale des usagers, apprendre à connaître son corps, assouplir le corps grâce à des exercices ciblés pour diminuer les douleurs au niveau du dos, du cou et des épaules, permettre une meilleure gestion du stress et de l’anxiété, améliorer la capacité de concentration ;
  • des aménagements de poste pour l’amélioration des conditions de travail des opérateurs. Ils font suite à une étude ergonomique prise en charge par le budget de la santé du travail. Cette articulation des financements permet des aménagements ciblés et au plus juste des besoins.

L’aide accordée s’élève à 40 000 € pour un montant total des investissements de 86 920 €.

Ce contrat complète un précédent, signé en décembre 2017 avec le Conseil départemental sur la structure EAD (entreprise adaptée départementale), qui a permis d’accorder une aide de 40 000 € pour un investissement de 141 600 €.

Ces deux dispositifs d’accompagnement financier sont l’aboutissement d’un long travail de concertation et de collaboration entre les acteurs de la santé-sécurité au travail de la MSA Sud Aquitaine et de ces deux entités.

Visite de l'exploitation des Jardins de Nonères

Visite de l’exploitation des Jardins de Nonères. © MSA Sud Aquitaine

--

Comments are closed.