Imprimer cet article Envoyer cet article

Un jardin d’enfants en plein quartier d’affaires

 

façade Brins d'Eveil

Brins d'Eveil, la nouvelle crèche d'entreprise de la MSA Gironde.© Thomas Bousquet

La première crèche d’entreprise ouverte sur la ville du réseau MSA se trouve à Bordeaux. En activité depuis début janvier, elle constitue l’aboutissement d’un beau projet, auquel les salariés de la MSA Gironde se sont associés dès la conception.

« Brins d’éveil », c’est une nouvelle note de couleur et de vie en pleine agglomération bordelaise. Il s’agit d’une crèche qui a ouvert ses portes au début de l’année, à l’initiative de la MSA Gironde. On y accueille des enfants de salariés de cet organisme, et aussi des petits habitants du quartier, âgés de quatre semaines à trois ans révolus.

Cette crèche, toute la MSA en rêvait. « Il est difficile de trouver des places d’accueil collectif », souligne Danièle Ransinangue, responsable du développement social de l’organisme de protection sociale agricole bordelais. « Il s’agit donc d’un engagement fort de notre direction, tourné vers les salariés de notre entreprise, pour leur offrir un mode d’accueil en interne ». Une volonté partagée avec le comité d’entreprise de la MSA, qui s’investit totalement dans le projet, commencé par une étude en 2007. Cet engagement partagé renforce la cohésion de l’entreprise et se montre très fédératrice pour les salariés. Une fois ces étapes de préparation réalisées, la ville de Bordeaux, sollicitée, accepte aussitôt de devenir partenaire. Pour plusieurs raisons, explique Danièle Ransinangue : « les besoins sont importants, et nos interlocuteurs ont été séduits par notre ingénierie, par la perspective d’un petit jardin en centre ville, ainsi que par les liens qui se créent entre les milieux urbain et agricole grâce à ce lieu de multi-accueil ».

La main à la pâte

Au sein même de la MSA, les salariés mettent la main à la pâte. Des groupes se forment sous la bannière de chantiers à mener à bien. Bruno Faye, responsable du département offre de services interne et actuel président de l’association « Brins d’éveil », prend la tête du chantier architectural. Fabienne Dubos, responsable de MSA Services Gironde, celle du chantier concernant, entre autres, le montage financier, les équipements et le recrutement. On fait appel à l’imagination des salariés pour baptiser l’association, ou encore pour créer les logos de la crèche.

Du côté de la conception du bâtiment, l’affaire est délicate. Il s’agit de créer une structure accueillant du public au sein d’un bâtiment de bureaux, située dans un secteur sauvegardé où figurent de nombreux bâtiments classés. Mais le défi est relevé avec l’architecte du projet, Grégoire Verdier, en coordination avec celui des Bâtiments de France. Ce que le public ne voit pas, ce sont les trésors d’ingéniosité pour déplacer les services informatiques de la MSA, qui occupaient l’emplacement, pour rendre l’espace fonctionnel, agréable, conforme aux règlements variés et draconiens. Jusqu’à la couleur rouge de la façade, dont la teinte répond à des recommandations strictes.

Onze emplois créés

L'équipe de Brins d'Eveil

L'équipe de Brins d'Eveil au service des tout petits.

Les officiels et les familles qui inaugurent « Brins d’éveil », ce soir de fin janvier, admirent le résultat. Derrière la simplicité apparente de l’aménagement des lieux se révèle une utilisation ingénieuse des 360 mètres carrés dévolus à l’accueil des petits. On ne peut y accéder que de l’extérieur, pour séparer nettement les bureaux de la MSA de la crèche. Cependant, l’organisation prévoit de permettre aux mères salariées de l’entreprise qui allaitent de pouvoir, dans la journée, venir nourrir leur bébé.

Madeleine Talavera, directeur de la MSA Gironde, commente avec enthousiasme les premiers pas de « Brins d’éveil », remerciant les équipes de la MSA pour leur investissement et leur créativité. Elle indique que l’ensemble des demandes d’accueil des salariés de l’entreprise ont reçu une réponse positive. Cette réponse apportée en interne, la qualité des partenariats, et la création de onze emplois sont autant de motifs de satisfaction pour l’organisme agricole, qui est le premier du réseau MSA à créer une structure multi accueil de ce type.

Députée de la première circonscription de la Gironde, Chantal Bourragué a tenu à participer à l’inauguration, afin de saluer la contribution de « Brins d’éveil » à la politique de la ville de Bordeaux en matière d’accueil pour la petite enfance. Le maire, Alain Juppé, a fixé comme objectif de passer de 5000 à 6000 places, un vrai défi en période de restriction budgétaire. Selon ses propres termes, rapportés par la députée, « on n’a qu’un seul choix, celui de la performance ». Visiblement, Chantal Bourragué estime que l’initiative de la MSA girondine va exactement dans ce sens.

Thomas Bousquet

 

 

Rebiha, salariée de la MSA de la Gironde

Rebiha et son petit Amine

Rebiha, salariée de la MSA, et son petit garçon.

« J’occupe un emploi de coordinateur à la MSA, et j’ai un petit garçon de six mois, Amine. Quand on a parlé d’un projet de crèche lors d’une enquête en 2007, j’étais loin de m’imaginer que j’allais avoir un bébé. Le démarrage de l’accueil s’est produit au bon moment pour moi, car je terminais à peine mon congé parental et il a coïncidé avec ma reprise d’activité. Cela m’arrange bien. Comme je n’ai pas d’étape supplémentaire sur mon trajet du matin et du soir pour déposer mon enfant et aller le chercher, je gagne du temps. »

 

Anne, résidant à proximité de la MSA

Anne et sa fille Cléophée

Anne, une maman bordelaise contente de la nouvelle crèche.

« Ma famille et moi, nous sommes arrivés tout récemment à Bordeaux, à Noël dernier. J’ai pris contact avec la mairie afin de trouver une place pour ma fille Cléophée qui a deux ans et demi et on m’a orientée vers la MSA. Je trouve cette crèche formidable. Il y a plein de jeux, on organise bien les journées et c’est super pour l’éveil des enfants. J’apprécie que les journées soient à la carte, et les horaires sont bien adaptés. Cela nous permet, à mon mari et moi, d’avoir des horaires décalés. D’ailleurs, c’est lui qui amène notre fille le matin. »

 

Béatrice Petiot-Michotte, directrice de la crèche

« Grâce à mon expérience de dix ans dans le domaine de la petite enfance en Gironde, je connais bien la politique du département en la matière et je me suis toujours impliquée dans des projets novateurs. Dès septembre dernier, j’ai travaillé sur la formalisation du projet pédagogique de « Brins d’éveil », « grandir et s’épanouir ». J’ai recruté et formé l’équipe, qui en partage les valeurs : un accueil personnalisé, le respect, l’autonomie et la socialisation, l’éveil et l’ouverture au monde. C’est la deuxième fois de ma carrière que je participe à une création, mais là, avec l’association et la MSA de la Gironde, c’est la première fois que je bénéficie d’autant de confiance et de soutien. »

--

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *